En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou traceurs) destinés à mesurer son audience.

Bilan de l’action sociale partenariale avec l’association « Bureau professionnel et fiscal »

Mis à jour le 07/02/2018

Après la réalisation d’une étude en 2014 ayant révélé un taux de renoncement aux soins important des adhérents non salariés agricoles actifs touchés par la maladie, une action a débuté en novembre 2015 dans le département du Gard impulsée par ce don. Elle a consisté à proposer un accompagnement spécifique en leur proposant un soutien financier exceptionnel.

Les services médicaux et sociaux ont travaillé ensemble pour la détection des situations. Des courriers d’invitation ont été envoyés par le service médical aux bénéficiaires d’une prise en charge médicale au titre d’une affection de longue durée. Les douze travailleurs sociaux ont également pris contact auprès des personnes rencontrées  il y a 2 ou 3 ans afin de présenter l’action et d’étudier les nouveaux besoins. Ainsi, 350 courriers ont été expédiés.

Après les temps de rencontre, d’écoute et de sensibilisation auprès des adhérents, 34 dossiers ont été instruits. Au total, 105 personnes ont été concernées par cette action en comptabilisant les conjoints et les enfants à charge. Cette mesure a eu un réel effet sur le groupe familial.
Chaque dossier a fait l’objet d’un diagnostic social et d’une évaluation écrite. Le montant de l’aide accordée était variable entre 150€ et 2.000€ maxi.

Ces aides financières ont permis d’adapter le plan d’action afin de répondre à des besoins élargis. Elles se sont ajoutées aux prestations extra légales de la MSA en vigueur. L’aide au remplacement a été fortement demandée : l’agriculteur exprime le besoin de disposer de temps pour réaliser ses démarches et consacrer du temps à se reposer. Ce dispositif a permis le soutien financier pour l’aide à l’équipement pour un enfant en situation d’handicap, des consultations psychologiques, du service à domicile, la prise en charge de frais médicaux hors convention et l’adaptation d’un logement.
Les aides accordées ont été très appréciées.
 
Cette action sera prolongée en proposant des bilans santé et des ateliers à thème, un programme institutionnel « Un avenir en soi », des réunions sur l’accès aux droits santé, des rencontres sur l’aide au répit. Au final, cette mesure a permis à l’équipe des travailleurs sociaux d’ouvrir le champ d’action sur les questions de la santé qu’ils connaissaient déjà, mais avec une pratique professionnelle évolutive.

De manière plus générale, le plan d’action sanitaire et sociale de la MSA du Languedoc concourt à la promotion de la santé des familles agricoles par la présence de professionnels médico-sociaux. Ils s’appuient sur le développement individuel et social grâce à l’information, à l’éducation pour la santé et au perfectionnement des aptitudes indispensables à la vie. L’objectif est de donner aux personnes davantage de contrôle de leur propre santé et de leur environnement afin que leurs conditions de travail soient favorables au maintien de leur activité agricole.

Notons enfin que le don a permis en outre de financer une action PRP de sensibilisation au risque routier en direction des jeunes d'établissements d'enseignement agricole.

Le bilan de cette action partenariale avec l’association « Bureau Professionnel et Fiscal » a été présenté à Denis VERDIER en décembre 2017.